hypotheque
hypotheque
Calculatrice hypothèque
Calculateur de crédit Calculateur Hypothécaire
HypothèqueCrédit

$

%

années

%

$ par année

$ par année

Le régime d’accession à la propriété

Prévoir son budget lors de l’achat d’une propriété

Prévoir son budget lors de l’achat d’une propriété

Lorsque l’on achète une maison ou un appartement, il est important de calculer tous les frais que l’on va  avoir. L’achat d’un bien n’est généralement pas dans un but de la revendre dans 2 ou 3 ans, parce que vous n’y arrivez pas financièrement.

Ce dont il faut tenir compte

Lorsque l’on veut acheter un bien, il faut être sûr de pouvoir assurer son remboursement en tenant compte de tous les frais que vous devrez débourser en tant que propriétaire. Doivent rentrer en compte les frais d’électricité, d’eau et de chauffage, mais aussi l’assurance habitation, l’impôt foncier, l’entretien de la maison « de 1 à 3 % de la valeur de la propriété », les travaux, la mensualité hypothécaire.

La façon la plus sure d’être certain de pouvoir assurer ses frais, c’est de les comptabiliser dans vos dépenses actuelles. Vous aurez ainsi une idée de votre capacité budgétaire.

Pourquoi calculer le ratio ABD (Amortissement Brut de la Dette) ?

Lors de l’achat d’un bien, votre préteur hypothécaire va vérifier votre capacité de remboursement.

Ce ratio permet aux institutions financières de limiter les risques. Certains s’en sortiront avec un ratio de 28 ou 29 %, mais 25 ou 26 % serait l’idéal pour la plupart des futurs propriétaires. En fonction de leur budget, d’autres ne pourront pas dépasser 20%, a affirmé Marie Hélène Legault, responsable des cours d’accès à la propriété à l’ACEF de l’Est de Montréal.

Quelle durée d’amortissement choisir ?

On a tendance à choisir une période d’amortissement longue car les mensualités sont moins élevées. Mais il faut tenir compte que les intérêts sont plus élevés. La SCHL et Genworth Financial augmente de 0,2%  leurs primes d’assurance du prêt hypothécaire pour un amortissement sur 30 ans.

Profitez du RAP

Le RAP (Régime d’accession à la propriété) est très souvent utilisé pour réduire l’emprunt hypothécaire. Mais il faut prendre en considération  son remboursement dans son budget prévisionnel. En effet, un an plus tard vous devrez commencer à rembourser 1/15e du montant du retrait.

Par incapacité financière, 35% des personnes qui ont fait un retrait RAP ne procède pas aux remboursements, a affirmé Marie Hélène Legault.

Il est donc très important de bien calculer son budget avant l’achat de votre bien pour éviter d’avoir des surprises, que ce soit les montants des frais prévisionnels, le choix du terme de l’amortissement, le taux variable, le RAP….

 

Le RAP est-il un produit financier avantageux ?

Une initiative du gouvernement canadien!

Alors que les règles pour acheter une maison se font de plus en plus sévères, il est encourageant de prendre connaissance de l’initiative du gouvernement canadien afin d’aider les aspirants propriétaires à faire le saut. Le Régime d’accession à la propriété (RAP) facilite grandement l’accès à la propriété. En ce moment, le RAP est un des produits les plus avantageux sur le marché.

Un jeune couple de Montréal a récemment écrit sur notre blogue:

Bonjour,

Nous avons fini nos études il y a un an, et avons eu la chance de devenir des parents comblés il y a sept mois. Notre appartement ne suffit plus pour notre petite famille. Nous aimerions acheter notre première maison, et nous avons été pré-approuvés pour une hypothèque de 185 000$. Toutefois, avec les dettes d’études et nos paiements actuels, nous n’avons pas la mise de fond nécessaire. Êtes-vous au courant des démarches que nous pourrions entreprendre pour enfin accéder à notre rêve?

Éric et Isabel, Montréal

Concrètement, c’est quoi?

Le RAP est justement l’une des mesures que Éric et Isabel pourraient utiliser. Le site de l’Agence du Revenu du Canada explique que le Régime d’Accès à la Propriété est un programme qui permet à un acheteur de retirer jusqu’à 25 000$ de ses REER. Plus clairement, c’est un prêt effectué à soi-même et remboursé à soi-même, et tout cela, à l’abri des impôts. Le premier remboursement se fait uniquement après la deuxième année. Par la suite, le remboursement doit se faire dans les 15 années suivantes (1/15 du montant total par année).

Qui est admissible?

Lire la suite de cette entrée »